ISO, ASA, DIN… Quelles différences ?

Vous vous demandez ce que ces chiffres présents sur vos appareils photo et vos pellicules signifient ? Vous voulez connaître la différence entre les ASA et les DIN ? Vous ne savez pas quelle sensibilité ISO choisir ? Vous êtes au bon endroit ! Je vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Publié par Hector Houlet, le 17 janvier 2023.

Avant toute chose il faut savoir que les termes ISO, ASA et DIN sont des acronymes désignant des normes liées à la sensibilité du film (ou vitesse du film). Celles-ci sont les 3 plus connues mais il en a existé d’autres. Voyons en détail ce que tout cela signifie et retrouvez en fin d’article un tableau comparatif de toutes ces valeurs.

ISO (International Organization for Standardization)

Si vous faîtes de la photographie numérique, vous connaissez probablement déjà ce terme. C’est en effet l’un des 3 éléments constituants du célèbre triangle d’exposition !

Les ISO, sont en réalité utilisées dans de très nombreux domaines, principalement liés aux technologies. Chaque norme a son propre numéro de la forme « ISO *numéro de la norme*:*année de la dernière révision de la norme* ». Ainsi nous avons par exemple :

  • ISO 6:1993 pour les négatifs noir et blanc
  • ISO 5800:2001 pour les négatifs couleur
  • ISO 2240:2003 pour les positifs couleur
  • ISO 12232:2019 pour les capteurs numériques…

La norme ISO 6 est l’une des toutes premières à avoir vu le jour (en 1974). Elle régissait alors la « Sensibilité des appareils photographiques ». Ce n’est que bien plus tard que sont apparues toutes les autres.

En photographie, l’ISO avait pour objectif de remplacer les normes ASA et DIN. Elle s’écrit ainsi sous la forme normalisée « ISO ASA/DIN° » qui est presque toujours inscrite sur les cartons contenant les pellicules.

La norme ISO présente sur le carton d'une Fujifilm C200
La norme ISO présente sur le carton d'une Fujifilm C200

ASA (American Standards Association)

Cette norme a été créée en 1943 et fut la plus utilisée en occident après cette date. Elle est toujours usitée de nos jours puisqu’en réalité les ASA sont égales aux ISO. C’est d’ailleurs pourquoi je favorise toujours le terme « ASA » lorsque je parle d’argentique afin de ne pas perturber les utilisateurs de numérique.

La norme ASA est une échelle dite « linéaire ». Cela signifie qu’un film 200 ASA est 2 fois plus sensible qu’un film 100 ASA et quatre fois plus qu’un film 50 ASA. Pas bien difficile à comprendre et à utiliser !

L’on peut noter qu’en 1960, une révision de la norme a fait doubler tous les chiffres. Ainsi, un film labelisé 200 ASA en 1959 était désormais indiqué comme 400 ASA l’année suivante. Il convient donc d’être vigilent si vous êtes amené(e) (très peu probable) à shooter ou développer une pellicule de cette époque. En revanche, il faudra faire attention lors de l’utilisation d’appareils photo ou de posemètres datant d’avant cette date. Je ne suis pas sûr que cela puisse avoir un réel impact sur vos images mais mieux vaut prévenir que guérir comme on dit.

Pour concurrencer l’échelle logarithmique des DIN, une échelle ASA similaire a également été créée en 1960. Ainsi 100 ASA était égal à 5° ASA. Cette norme n’ayant que peu d’intérêt, je ne m’attarde pas sur celle-ci.

Les ASA et DIN étaient souvent notées ensemble sur les appareils et emballages de pellicules
Les ASA et DIN étaient souvent notées ensemble sur les appareils et emballages de pellicules

ASA (American Standards Association)

Cette norme a été créée en 1943 et fut la plus utilisée en occident après cette date. Elle est toujours usitée de nos jours puisqu’en réalité les ASA sont égales aux ISO. C’est d’ailleurs pourquoi je favorise toujours le terme « ASA » lorsque je parle d’argentique afin de ne pas perturber les utilisateurs de numérique.

La norme ASA est une échelle dite « linéaire ». Cela signifie qu’un film 200 ASA est 2 fois plus sensible qu’un film 100 ASA et quatre fois plus qu’un film 50 ASA. Pas bien difficile à comprendre et à utiliser !

L’on peut noter qu’en 1960, une révision de la norme a fait doubler tous les chiffres. Ainsi, un film labelisé 200 ASA en 1959 était désormais indiqué comme 400 ASA l’année suivante. Il convient donc d’être vigilent si vous êtes amené(e) (très peu probable) à shooter ou développer une pellicule de cette époque. En revanche, il faudra faire attention lors de l’utilisation d’appareils photo ou de posemètres datant d’avant cette date. Je ne suis pas sûr que cela puisse avoir un réel impact sur vos images mais mieux vaut prévenir que guérir comme on dit.

Pour concurrencer l’échelle logarithmique des DIN, une échelle ASA similaire a également été créée en 1960. Ainsi 100 ASA était égal à 5° ASA. Cette norme n’ayant que peu d’intérêt, je ne m’attarde pas sur celle-ci.

DIN (Deutsches Institut für Normung

C’est une norme qui est apparue en Allemagne en 1934. Elle a été, durant de nombreuses années, la principale challengeuse de l’ASA mais n’a jamais réellement réussi à s’imposer.

Comme vous avez pu le lire ci-dessus, c’est une norme qui était basée sur un logarithme dont la raison est 101/10. Ayant moi-même fait un bac S, c’est une notion qui, je vous l’avoue, reste assez floue à saisir. Pour faire simple il faut retenir 2 choses :

  • Une augmentation de 10 DIN signifie que la sensibilité est multipliée par 10.
  • Une augmentation de 3 DIN est quasiment exacte à un doublement de la sensibilité ou à un doublement de l’ASA (x99526). Ainsi, 18 DIN = 50 ISO, 21 DIN = 100 ISO, 24 DIN = 200 ISO…

C’est une norme qui peut paraître difficile à utiliser mais elle était en réalité notée de 1 en 1. Ainsi 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22 DIN correspondent à 25, 32, 40, 50, 64, 80, 100 ASA. Les DIN apportent donc des sensibilités intermédiaires plus précises qui n’auraient pas été permises par l’échelle linéaire des ASA. On peut notamment citer la célèbre Kodachrome 64 qu’il est assez difficile de situer entre 50 et 100 ASA mais qui correspond exactement à 20 DIN !

Les pellicules Agfa, fabriquées en Allemagne, étaient indiquées en DIN (et en ASA en petit)
Les pellicules Agfa, fabriquées en Allemagne, étaient indiquées en DIN (et en ASA en petit)

GOST (ГОСТ) (GOsudarstvennyi STandard)

Cette norme, plus rare, a été introduite en URSS en 1951 en remplacement du système plus ancien Hurter & Driffield, alors utilisé depuis 1928. Les GOST sont similaires aux ASA, de l’ordre de 89/90% inférieures. Ainsi 22 GOST = 25 ASA et 2880 GOST = 3200 ASA. 

La norme GOST a été alignée sur l’ISO en 1987, donc si vous possédez un appareil ou une pellicule datant d’après cette date, considérez les GOST comme des ASA.

Sur ce Zenit 12XP les GOST équivalaient déjà aux ASA
Sur ce Zenit 12XP les GOST équivalaient déjà aux ASA

GOST (ГОСТ) (GOsudarstvennyi STandard)

Cette norme, plus rare, a été introduite en URSS en 1951 en remplacement du système plus ancien Hurter & Driffield, alors utilisé depuis 1928. Les GOST sont similaires aux ASA, de l’ordre de 89/90% inférieures. Ainsi 22 GOST = 25 ASA et 2880 GOST = 3200 ASA. 

La norme GOST a été alignée sur l’ISO en 1987, donc si vous possédez un appareil ou une pellicule datant d’après cette date, considérez les GOST comme des ASA.

Principales normes plus anciennes

  • Warnerke (1880)
  • Hurter & Driffield ou H&D (1890)
  • Scheiner (1894)
  • Weston (1932)
  • BSI (British Standard Institution), similaire aux DIN
  • General Electric (1937)

Voilà ! Vous savez enfin ce que tous ces termes signifient, vous connaissez même les différences entre eux. La classe !

Tableau comparatif des différentes unité de sensibilité de film

Pour finir, retrouvez ci-dessous un tableau comparatif de toutes les sensibilités évoquées dans cet article. Il est interactif, n’hésitez pas à parcourir les pages et à le faire coulisser sur smartphone !

ISOASADINGOSTH&DScheiner EUScheiner USAWestonBSIGeneral Electric
0.8/0°0.802511°0.510°
1/1°113112°0.6211°1
1.2/2°1.223713°0.7512°1.5
1.6/3°1.635014°113°2
2/4°246215°1.2514°
2.5/5°2.557816°10°1.515°3
3/6°3610017°11°216°4
4/7°4712518°12°2.517°5
5/8°5815019°13°318°6
6/9°6920020°14°419°8
8/9°810825021°15°520°10
10/11°1011930022°16°621°12
12/12°12121140023°17°822°16
16/13°16131450024°18°1023°20
20/14°20141860025°19°1224°24
25/15°25152280026°20°1625°32
32/16°321628100027°21°2026°40
40/17°401745120028°22°2427°48
50/18°501845160029°23°3228°64
64/19°641956200030°24°4029°80
80/20°802070240031°25°4830°100
100/21°1002190320032°26°6431°125
125/22°12522110400033°27°8032°150
160/23°16023140480034°28°9633°200
200/24°20024180640035°29°2834°250
250/250°25025220800036°30°16035°300
320/26°32026290960037°31°20036°400
400/27°400273601280038°32°25037°500
500/28°500284501600039°33°30038°600
650/29°650295602000040°34°40039°800
800/30°800307202500041°35°50040°900
1000/31°1000319003000042°36°60041°1000
1250/32°1250321125
1600/33°1600331250
2000/34°200034
2500/35°250035
3200/36°3200362880
4000/37°400037
5000/38°500038
6400/39°640039
8000/40°800040
10000/41°1000041
12500/42°1250042
16000/43°1600043
20000/44°2000044
25000/45°2500045
32000/46°3200046
40000/47°4000047
50000/48°5000048
64000/49°6400049
80000/50°8000050
100000/51°10000051

Laisser un commentaire